JOSHUA TREE NATIONAL PARK

Etat : au sud-est de la Californie fiche info. A 30 km au nord de Palm Springs et à 220 kilomètres (3h de route) à l'est de Los Angeles.
Le parc national de Joshua Tree se trouve à la jonction entre deux déserts, et présente deux écosystèmes distincts dont les caractéristiques sont déterminées par l'altitude. A l'est du parc, le désert du Colorado, moins élevé (moins de 900 mètres) est plus aride. Sa végétation est surtout composée de petits buissons typiques des déserts de l'Ouest américain (appelés créosotes) et de cactus. A l'ouest, le désert de Mojave, plus élevé, un peu moins chaud et moins aride, est l'endroit ou pousse le Joshua Tree, une espèce de yucca que l'on rencontre uniquement dans le sud-ouest des Etats-Unis.

Joshua Tree National Park est le plus grand parc national de Californie. C'est également un des plus récents : s'il fut déclaré Monument National en 1936, il faudra attendre le 31 octobre 1994 pour qu'il prenne le statut de parc national (le même jour que celui de Death Valley). Il reçoit 1.400.000 visiteurs par an.

Le nom de Joshua Tree ("l'arbre de Josué") a été donné par un groupe de mormons qui traversait le désert de Mojave au milieu du dix-neuvième siècle. Nourris de lectures bibliques, ils voulurent rendre hommage au successeur de Mose en nommant ainsi l'arbre qui leur semblait les guider vers la Californie, leur nouvelle "Terre Promise".
Joshua Tree est également le nom du 5ème album du groupe U2 (sorti en 1987). Un spécimen de cet arbre apparaît d'ailleurs sur la couverture de l'album.

 

L'ARBRE DE JOSUÉ

Le Yucca Brevifolia (de son vrai nom) pousse dans les états de l'Arizona, de l'Utah, du Nevada et de la Californie, et notamment dans le parc de Joshua Tree. Il supporte les températures extrêmes qui y règnent. On le rencontre généralement entre 600 et 1800 mètres, sur les plaines et surtout les pentes douces, où le sol plus grossier facilite le passage de l'eau vers les racines. Son tronc étant constitué de nombreuses fibres et non d'anneaux, il est difficile d'évaluer l'âge de l'arbre. On sait néanmoins qu'il peut vivre près de 200 ans. On trouve dans le parc un spécimen de 13 mètres de hauteur. Protégé par son épaisse écorce, il peut résister au feu et, après un incendie, émet aussi des rejets depuis ses rhizomes. Cependant, il se reproduit essentiellement par ses graines, qui peuvent demeurer en terre plusieurs années sans se détériorer, et germer lorsque les conditions sont devenues favorables. S'il sert d'abri et de nourriture pour les animaux, il fut également utilisé par les hommes pendant des milliers d'années. Les indiens mangeaient fleurs et graines, et faisaient fermenter les fruits pour en tirer un alcool léger, souvent utilisé pour obtenir une vision. Ils tissaient la fibre des feuilles en paniers et sandales, et utilisaient les troncs pour la charpente de leurs habitations. Plus tard, avant que le parc ne soit protégé, de nombreux arbres furent déterrés par des particuliers qui les replantaient chez eux.
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

DECOUVERTE DES LIEUX

LE LONG DE LA ROUTE PRINCIPALE

Le parc est traversé du nord-ouest au sud par une route de près de 100 kilomètres, jalonnée de points de vue et de départ de randonnées qui sont présentés ci-dessous du nord au sud.

Hidden Valley Trail 
Cette piste facile de 1,6 km aller-retour (30 minutes) parcourt une vallée parsemée de rochers qui, pour l'anecdote, ont servi de cachette à des voleurs de bétail, d'où son nom de Hidden Valley (hidden = caché).
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.
Barker Dam 
Ce sentier de 2 km aller-retour (30 minutes) mène à un petit barrage construit par les premiers éleveurs. C'est une des rares réserves d'eau du parc. Au retour, un chemin part sur la droite et mène à une petite cavité où figurent des pétroglyphes indiens photo.
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.
Cap Rock 
Juste après avoir quitté la route principale et bifurqué en direction de Keys View, une boucle facile de 600 mètres (20 minutes) permet d'admirer de beaux spécimens d'arbres de Joshua le long du parcours, ainsi que de nombreuses plantes spécifiques au désert de Mojave.
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.
Lost Horse Mine 
Cette piste de 6,8 km aller-retour débute du petit parking accessible en empruntant la route menant à Keys View. Elle mène à un ancien site minier en plein désert. La découverte d'or attira dans la région de nombreux mineurs et prospecteurs. En 1950, sous la pression des mineurs qui désiraient extraire plus de ressources naturelles, le parc perdit 25% de sa superficie.
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.
Keys View 
Ce point de vue très populaire se situe tout au bout de cette route en cul-de-sac qui traverse des champs de Joshua Trees. Elle se termine sur la crête des Little San Bernardino Mountains, d'où l'on a une vue panoramique sur la vallée de Coachella, les ravines (les keys) qui descendent vers la vallée, ainsi que sur les villes d'Indio et Palm Springs. Par temps clair, on peut apercevoir Signal Mountain au Mexique. Au fond de la vallée, on aperçoit la faille de San Andreas fiche info, qui borde la partie sud du parc. On aperçoit également plus au sud Salton Sea, le plus grand lac de Californie, et le deuxième point le plus bas des Etats-Unis à -69 mètres sous le niveau de la mer (voir plus bas dans "A voir dans les environs").
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.
Ryan Mountain Trail 
Cette piste difficile de 4,8 km aller-retour (2h) démarre d'un parking situé le long de Park Boulevard (la route principale qui traverse le parc). Depuis le sommet de Ryan Mountain (1664 mètres), on a une vue à 360 degrés sur le parc, avec des montagnes d'un côté et le désert de l'autre.
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.
Geology Motor Tour 
Cette boucle de 30 km vous emmène à la découverte des paysages les plus fascinants du parc. Il y a 16 arrêts le long du parcours et il faut compter 2 bonnes heures pour faire la boucle. Une voiture classique est suffisante jusqu'au 9ème arrêt (Squaw Tank). Au delà, un 4x4 est obligatoire. Plus d'infos sur le site officiel : http://www.nps.gov/jotr.
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.
Skull Rock 
Une courte balade de 400 mètres part du bord de la route et mène à un rocher ayant la forme d'un crâne humain, d'où son nom de Skull Rock. De l'autre côté de la route, un chemin moins fréquenté serpente entre de gros blocs rocheux. Les formations géologiques du parc national de Joshua Tree remontent à plus de 100 millions d'années suite à la solidification du magma en fusion au-dessous de la surface de la terre. L'érosion a fait apparaître ces rochers qui ont pris des formes très particulières et parfois arrondies, comme Jumbo Rocks photo, de l'autre côté de la route.
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.
Arch Rock 
Cette très courte balade de 500 mètres aller-retour part du camping de White Tank. Le chemin passe au milieu de gros rochers aux formes arrondies. On peut également apercevoir une arche naturelle.
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.
Cholla Cactus Garden 
Une balade de 400 mètres mène au milieu d'un champ recouvert de ces étranges cactus, très jolis, mais donc les épines pénètrent facilement la peau et sont difficiles à extraire ! Vous pouvez prendre un petit dépliant (payant) à l'entrée du chemin pour en savoir plus sur les différentes plantes et leurs rôles dans le désert. Un peu plus loin sur la route, on traverse le Pinto Basin qui accueillait il y a 10.000 ans un lac dont les rives étaient habitées.
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.
Cottonwood Spring 
Du parking de Cottonwood Spring, au sud du parc, partent plusieurs randonnées. Une piste facile de 4,8 km aller-retour (2h) mène au sommet de Mastodon Peak photo, du haut duquel on a une superbe vue sur les Eagle Mountains et le lac de Salton Sea photo (voir plus bas). Près du sommet, on passe devant la vieille mine d'or de Mastodon Mine photo, construite en 1934, qui fut la propriété la famille Hulsey jusqu'en 1971, avant d'tre reprise par le service des parcs nationaux. Une autre piste de 6,5 km aller-retour permet d'atteindre un canyon où l'on trouve un grand nombre de palmiers : Lost Palms Oasis photo. Ces 2 pistes peuvent se combiner.
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

DANS LE SECTEUR NORD

Fortynine Palms Oasis 
Cette piste de 5 km aller-retour démarre du parking au bout de Canyon Road, accessible depuis la Highway 62 entre la ville de Joshua Tree et de Twentynine Palms, et traverse les collines au nord du parc pour arriver à l'oasis de Fortynine Palms. Pourquoi ces noms de Twentynine Palms ("29 palmiers") ou Fortynine Palms ("49 palmiers") ? Cela correspond au nombre de palmiers que comportait l'oasis au moment de sa découverte.
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.
Indian Cove Nature Trail 
On accède à ce secteur par la Indian Cove Road partant de la Highway 62, au nord du parc. Le circuit de 1 km aller-retour (20 mn), en partie dans un cours d'eau asséché, comporte plusieurs panneaux explicatifs sur la faune et la vie des Indiens dans le désert.
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.
Oasis of Mara 
Le départ se fait à partir de l'Oasis Visitor Center à Twentynine Palms. De l'oasis, il ne reste plus que quelques palmiers, la source d'eau ayant disparu après un tremblement de terre, et une habitation occupée par les premiers colons du parc. Mais le chemin bétonné (0,8 km) est trop proche de la grande route et des maisons pour donner l'impression d'être dans une oasis en plein désert.
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

A VOIR DANS LES ENVIRONS

Salton Sea 
Salton Sea est le plus grand lac de Californie (1360 km²). Ses dimensions fluctuent en fonction des apports et des prélèvements d'eau. Elles sont en moyenne de 24 km de large sur 56 km de long. Situé au sud du parc national de Joshua Tree, non loin de la frontière avec le Mexique (dans le désert du Colorado), il occupe une vaste dépression située au dessus de la faille de San Andreas fiche info. Sa surface se trouve à -69 mètres sous le niveau de la mer, ce qui en fait le deuxième point le plus bas des Etats-Unis derrière Badwater basin dans la Vallée de la Mort. Le fond du lac est, lui, à -84 mètres, soit 2 mètres plus haut que Badwater. Sur les routes des environs, de nombreux panneaux "Sea Level" indiquent que l'on se trouve au niveau de la mer. Salton Sea fut créé suite à l'énorme crue du fleuve Colorado en 1905. Les eaux allèrent alors s'accumuler dans ce bassin coincé entre deux chaînes de montagnes. Ce grand lac n'aurait pu subsister que quelques années. Mais la teneur en sel du sol de cette région étant très élevée (Salton Sea = "mer salée"), il faut laver abondamment la terre pour les besoins de l'agriculture afin d'en extraire le sel qui remonte en surface par capillarité. L'eau est alors rejetée dans les rivières qui alimentent le lac, ce qui fait que le niveau de l'eau a tendance à augmenter ces dernières années (la surface cultivée est de plus en plus importante) malgré une évaporation importante. La concentration en sel augmente chaque année dans le lac, qui est plus salé que l'océan Pacifique (moins toutefois que le grand lac salé de Salt Lake City) ce qui nempêche pas de nombreux poissons dy vivre. Au sud du lac, une grande étendue est protégée par le Salton Sea National Wildlife Refuge. Proches l'une de l'autre, la New River, venue du Mexique, et l'Alamo River forment une zone de marécages et d'étangs où, chaque hiver, viennent se réfugier de nombreux oiseaux migrateurs. Au nord-est, près du village de Bombay Beach, une grande bande littorale a été transformée en zone réservée aux loisirs, où se retrouvent baigneurs et véliplanchistes.
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES

Dernière révision : août 2012