Chicago

Etat : Illinois (the Lincoln State).
Population : près de 3 millions d'habitants (8,7 avec l'agglomération). C'est la troisième ville la plus peuplée des USA.

Les événements du passé de la ville (Massacre de la Saint-Valentin en 1929 où sept gangsters rivaux furent fusillés par les hommes d'Al Capone fiche info, la guerre des gangs pendant la prohibition fiche info) font que beaucoup de gens ont une image négative aujourd'hui injustifiée de Chicago. C'est au contraire une ville superbe, dynamique et très propre (en tout cas pour le centre).
Ville des "premières", avec la première grande roue de foire, les verres de contact à double foyer, et ... le premier McDo, Chicago est aussi la ville où fut construit le premier gratte-ciel en 1885. Historiquement, la ville a joué un rôle de premier plan dans le développement du gratte-ciel, d'abord aux Etats-Unis puis dans le reste du monde. Trois bâtiments de la ville ont été le plus haut des Etats-Unis, comme le Chicago Board of Trade Building en 1930. Aujourd'hui, Chicago possède les deux plus hauts gratte-ciel du continent américain, la Willis Tower et la Trump Tower. Chicago est une des rares villes au monde à posséder au moins deux bâtiments de plus de 100 étages (New York en possédait 3 avant le 11 septembre 2001) et comprend quatre tours dépassant les 300 mètres de hauteur. La majorité d'entre elles sont situées dans le Downtown, le vaste quartier d'affaires de la ville.
Troisième plus grande ville des Etats-Unis derrière New York et Los Angeles, Chicago est également le premier centre ferroviaire du pays. La ville est également un pôle industriel majeur, et l’un des plus grands marchés mondiaux pour les céréales et le bétail. Les industries implantées à Chicago sont celles de la sidérurgie, de la métallurgie, des équipements électriques, de la chimie, de l'agroalimentaire, de l'imprimerie et de l'édition.
Surnommée The Windy City ("la cité des vents") en raison de son climat particulièrement rude l'hiver, la température peut y descendre jusqu'à -30 degrés. Pendant l'hiver 76-77, la ville est restée pendant 43 jours consécutifs avec des températures négatives. Durant l'hiver 1978-79, il est tombé en 3 mois 230 centimètres de neige, et en 1967 près de 60 centimètres en 24 heures !

Chicago, sur les rives du lac Michigan
Point de départ de la célèbre Route 66, Chicago s'étend sur 47 km le long de la rive sud-ouest du lac Michigan. De par sa taille (57.800 km2), ce dernier est le troisième des cinq grands lacs américains situés à la frontière entre les Etats-Unis et le Canada. Avec une superficie de 244.100 km2, ils constituent le groupe de lacs d'eau douce le plus étendu au monde. Seul le lac Michigan se situe entièrement sur le territoire des Etats-Unis. C'est le sixième réservoir d'eau douce de la planète. Il est tellement étendu (500 km de long et jusqu'à 190 km de large) qu'on se croirait au bord de la mer. A l’exception de quelques kilomètres de rives bordées d’industries au sud, presque toute la côte est réservée aux activités de loisirs avec les plages, de nombreux musées et parcs. Chicago compte 30 plages publiques, sur 30 km de rivage. Dès le matin l'été, un grand nombre de personnes nagent (on peut se baigner de la mi-juin à début septembre environ), font du vélo, du footing ou du roller le long des berges.
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

A VOIR DANS LA VILLE

AU NORD DE LA CHICAGO RIVER

John Hancock Building 
Terminé en 1968, le John Hancock fiche info Building était à l'époque le deuxième building le plus haut du monde. Avec ses 100 étages et ses 343 mètres de haut (457,2 mètres avec les 2 antennes de télévision), c'est aujourd'hui le 6ème plus haut gratte-ciel d'Amérique. Aujourd'hui, il est le quatrième building le plus élevé de Chicago, après la Willis Tower, la Trump Tower et l'Aon Center. L'immeuble abrite des bureaux et des restaurants (dont un qui se trouve au 95ème étage), ainsi que des appartements résidentiels du 45ème au 92ème étage. Au 94ème étage, à 314 mètres d'altitude, la terrasse d'observation permet d'avoir une superbe vue sur la ville photo. On y trouve également des bornes interactives permettant d'obtenir des informations sur Chicago. Au pied du building, se trouve le luxueux hôtel Drake (un nom que l'on entend souvent dans les films, "Mission Impossible" par exemple).
Pour en savoir plus : http://www.hancock-observatory.com (en anglais).
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.
Aon Center
L'Aon Center (anciennement Amoco Tower, du nom de la société qui l'occupait) est le troisième plus haut building de la ville. Sa construction fut terminée en 1972. De 1990 à 1992, la façade du gratte-ciel, qui avait été réalisée à l'origine en marbre de Carrare et qui avait beaucoup souffert du rude climat de Chicago, fut rénovée et remplacée par du granit. Avec ses 83 étages et ses 346 mètres, l'Aon Center était à l'époque de sa construction le plus haut bâtiment de Chicago, le deuxième au monde. L'architecture de la tour est rectangulaire (59 mètres de côté) et très simple. Au centre de la photo, la fontaine Buckingham de Grant Park fonctionne de 8h à 23h du soir tous les jours de mi-avril à mi-octobre. Toutes les heures la fontaine produit un jet haut de 45 mètres. Elle apparaît dans le générique de la série Mariés, 2 enfants.
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.
Chicago Spire (projet)
En forme de spirale, la Chicago Spire (au centre de la photo-montage) devait devenir fin 2012 la plus haute de la ville de Chicago (et du continent américain) avec 609,6 mètres pour 150 étages. Démarrés en juin 2007, les travaux se sont arrêtés en septembre 2008 suite à la crise financière, au stade des fondations. La tour devait abriter 1200 appartements et au dernier étage une salle panoramique permettant d'admirer une vue s'étendant sur la ville de Chicago, le lac Michigan et les états de l'Illinois, de l'Indiana, du Michigan et du Wisconsin. Du gratte-ciel, il n'y a pour le moment qu'un énorme trou photo de 34 mètres de large et 23 mètres de profondeur. Les habitants l'ont depuis surnommé "la plus grande piscine" de la ville. Plusieurs hypothèses émergent pour sauver le projet comme celle de combler le trou par du béton et de construire un gratte-ciel plus petit et moins coûteux. Le site de construction est situé au nord de l'embouchure de la Chicago River.
On aperçoit à gauche la Sears Tower, et à droite le John Hancock Building.
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.
Trump Tower
Le Trump International Hotel and Tower est un gratte-ciel résidentiel et hôtelier portant le nom du milliardaire américain Donald Trump. Achevé à l'été 2009, il est le deuxième plus haut gratte-ciel de Chicago et des Etats-Unis après la Willis Tower. Le toit du building culmine à 345 mètres, et la tour atteint 415 mètres en haut de la flèche (qui, contrairement aux antennes, fait partie de la structure et compte donc dans la taille du bâtiment). Le building de 96 étages comprend des appartements, un hôtel 5 étoiles de 339 chambres (ouvert en 2008), un spa et un restaurant. Ce dernier, appelé Sixteen, a ouvert début 2008 et a reçu de nombreuses critiques favorables pour sa cuisine, son décor, son service et sa vue sur Chicago River. Donald Trump avait annoncé en 2001 que le gratte-ciel deviendrait le plus haut bâtiment du monde, mais après les attentats du 11 septembre 2001, les plans de construction ont été revus à la baisse. Au niveau du design, le gratte-ciel comprend trois parties, chacune étant censée arriver au niveau du toit d'une tour se trouvant à proximité.
Pour en savoir plus : http://www.trumpchicago.com (en anglais).
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.
Water Tower 
Datant de 1867, ce château d'eau en forme de tour au style néo-gothique était l'élément principal du réseau d'eau potable de la ville. C'est le deuxième plus ancien château d'eau aux Etats-Unis, après la Water Tower de Louisville, au Kentucky. Aujourd'hui reconvertie en office du tourisme, elle fait partie des rares bâtiments qui ont résisté au gigantesque incendie qui a ravagé la ville en octobre 1871. En 2 jours, il y eut 300 victimes, 100.000 sans-abri et 18.000 maisons détruites. Beaucoup attribuent encore le feu à une vache qui aurait renversé une lampe à kérosène dans une des fermes en bois de l'ouest de la ville. Chicago lui doit son titre de capitale mondiale de l'architecture. En effet, lors de la reconstruction, les architectes ont utilisé des matériaux modernes, et les nouvelles techniques ont permis la construction des premiers gratte-ciel. Ainsi, le Home Insurance Building, construit en 1885, est souvent considéré comme le premier gratte-ciel dans le monde. Le bâtiment de 10 étages pour 42 mètres de haut, a ensuite été agrandi de 2 étages, atteignant une hauteur de 55 mètres, avant d'être démoli en 1931.
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.
La rivière Chicago 
La Chicago River, qui s'étend sur 251 kilomètres, traverse le centre-ville de Chicago. Les ponts qui l'enjambent peuvent se relever pour permettre le passage des bateaux. Elle coulait à l'origine dans le sens opposé. Mais le système archaïque des égouts de la ville, ainsi que les eaux usées venant notamment des industries de la ville polluaient la source d'eau potable que constituait le lac Michigan. En 1885, une épidémie de choléra et typhoïde tua 80.000 personnes suite à une forte montée des eaux. C'est pourquoi, on envisagea en 1887 d'inverser le cours de la rivière pour préserver l'eau du lac, seul réservoir en eau potable de la ville. De 1892 à 1900, on creusa donc un canal de 45 kilomètres, large de 62 mètres et profond de 7 mètres (appelé Chicago Sanitary and Ship Canal), pour permettre, grâce à un système d'écluses, l'écoulement de la rivière du lac vers le fleuve Mississippi. Ce canal constitue également la seule voie navigable permettant de relier les Grands Lacs au Mississippi. Avant cette opération, des habitants avaient surnommé la rivière Chicago "the stinking river" (la rivière puante). Si vous passer dans le coin le jour de la Saint Patrick, pendant la parade (en fin de matinée), vous pourrez voir la rivière teintée en vert émeraude photo avec un colorant végétal (les meilleurs endroits pour la voir sont les ponts de Colombus Drive et de Michigan Avenue). Cette tradition date de 1962. En bordure de la rivière, notez la forme particulière des tours jumelles de Marina City, surnommés les "épis de maïs". Datant de 1964, elles comportent 62 étages dont les 18 premiers abritent un parking. Au pied des tours se trouve la statue de Georges Washington offerte à la ville de Chicago en 1941 par un groupe de citoyens. Elle représente Georges Washington fiche info serrant les mains de Robert Morris et Hyam Salomon, ses deux appuis financiers de la révolution américaine.
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.
Magnificent mile (Wrigley Building)
Au nord de la Chicago River, sur Michigan Avenue, débute le Magnificent Mile avec ses immeubles à l'architecture romane, gothique, renaissance ou art-déco. Il s'étend jusqu'à Oak Street, dans le quartier de Near North Side. C'est l'homme d'affaires Arthur Rubloff qui a donné son nom au Magnificent Mile dans les années 1940. Un des plus beaux bâtiments est le Wrigley Building (à gauche sur la photo ci-contre), siège de la marque des chewing-gums, qui furent inventés à Chicago. Le bâtiment, reconnaissable à son horloge, fut construit au début des années 1920. La tour sud (30 étages) est la réplique de la Giralda de Séville. Elle fut achevée en avril 1921. Quant à la tour nord (21 étages), elle fut terminée en mai 1924. La nuit, le bâtiment est éclairé par de grands projecteurs et l'horloge est illuminée en bleue. Le Wrigley Building, où travaillent 800 personnes, a été le premier immeuble de bureaux de la ville à être équipé d'un système d'air conditionné.
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.
Merchandise Mart 
Situé au confluent des deux bras de la rivière Chicago, le Merchadise Mart était à sa construction en 1930 le plus grand bâtiment au monde consacré aux ventes en gros (372.000 m2 de surface au sol). De style art-déco, il comporte 12 kilomètres de couloirs. Il fut vendu à la famille Kennedy en 1945. Le bâtiment est resté un haut lieu de la vente au détail et en gros, accueillant près de 20.000 visiteurs et employés par jour.
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

Navy Pier 
La construction de cette jetée de 914 mètres de long sur 89 de large (appelée à l'origine Municipal Pier) débute en mai 1914 pour se terminer en 1916. C'est à l'époque le plus grand embarcadère au monde. Sa dalle de béton est soutenue par 20.000 pilotis de bois, enfoncés de 6 à 9 mètres, et par un remblai de roches. Avec ses grands entrepôts construits sur toute sa longueur, il est prévu pour accueillir les navires des Grands Lacs, leurs marchandises et leurs passagers. A l'époque, le plan de développement de Chicago prévoit une deuxième jetée, mais elle ne sera jamais construite. Lorsque le 6 avril 1917 les Etats-Unis déclarent la guerre à l'Allemagne, le Municipal Pier devient alors un camp d'entraînement de l'Armée de Terre et de la Navy. Après la guerre, le Pier redevient un lieu de détente et de divertissement, accueillant des carrousels et autres attractions foraines. Vers la fin des années 1920, les activités du Pier commencent à décliner, les véhicules automobiles remplacent petit à petit le transport fluvial et le cinéma et la radio offrent de nouvelles distractions au public. En 1927, le Municipal Pier devient le Navy Pier, en l'honneur des vétérans de la Première Guerre mondiale. Lorsqu'après le 7 décembre 1941, les Etats-Unis entrent de nouveau en guerre, le Pier reprend du service et devient un centre d'entraînement pour le personnel de la Navy et les élèves pilotes de l'aéronavale. Les quais du Pier accueillent alors les porte-avions. Plus de 60.000 marins et 15.000 aviateurs y seront formés. Comme par le passé, la popularité du Navy Pier diminue à nouveau, et ses bâtiments commencent à tomber en ruine. Alors que les Etats-Unis s'apprêtent à célébrer leur bicentenaire, le maire de Chicago a l'idée d'utiliser à nouveau le Pier pour y abriter les festivités. Les projets de restauration des bâtiments débutent en 1974, et en 1976, le Pier est en mesure d'accueillir la fête.
De gros travaux de rénovation furent également entrepris dans les années 1990, et le Navy Pier est aujourd'hui un parc d'attractions de la ville, fréquenté chaque année par plus de huit millions de visiteurs. Au début de la jetée, les 2 tours du bâtiment sont en fait des réservoirs d'eau (d'une capacité de 250.000 litres) destinés au système de protection contre l'incendie. A l'autre extrémité de la jetée, le bâtiment en demi-cercle avec d'immenses baies vitrées offre une vue panoramique à 180 degrés sur le lac Michigan. Sous son dôme culminant à plus de 30 mètres de haut se trouve un large espace dévolu aux divertissements. Les attractions du Navy Pier comprennent entre autres des excursions sur le lac, le Chicago Shakespeare Theater, le Chicago Children's Museum, le Smith Museum of Stained Glass Windows, une grande roue de 46 mètres de diamètre, un cinéma IMAX, des boutiques, des restaurants. A ce sujet, les crevettes Bubba Gump, cela doit vous rappeler quelques chose si vous avez vu le film Forrest Gump ! Et bien c'est maintenant le nom d'une chaîne de restaurants, dont un se trouve justement ici. A côté du restaurant, le magasin vend des articles liés au film : tee-shirts, livres de recettes, boites de chocolat, ... A l'extérieur, le banc sur lequel Forrest Gump est assis pendant le film, avec la valise et les chocolats.
Pour en savoir plus : http://www.navypier.com (en anglais).
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

DANS LE "LOOP"

 
Le métro aérien
Inauguré le 6 juin 1892, le métro de Chicago est le plus ancien réseau au monde encore en exploitation (celui de New York construit antérieurement a été remplacé par un métro souterrain). La ville de Chicago construisit les premières lignes de métro aérien avant d'accueillir l'exposition universelle de 1893 dédiée à Christophe Colomb pour le 400ème anniversaire de la découverte de l'Amérique. Surnommé the El (pour Elevated, car une grande partie de son réseau est aérien), le métro circule sur une structure métallique rivetée. L'une des curiosités est de pouvoir circuler en voiture en dessous des lignes de métro. Il délimite le quartier des affaires (the loop) qui est le deuxième plus important quartier des affaires des Etats-Unis après Manhattan, et s'étale sur environ 8 kilomètres de long entre les rives du lac Michigan et la rivière Chicago. La ville possède également un réseau souterrain. Chicago possède le plus long quai de métro au monde, mesurant un kilomètre et reliant plusieurs stations. Chaque jour de la semaine, 500.000 passagers empruntent un des 1.190 trains du métro de Chicago.
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.
Willis Tower (anciennement Sears Tower)
Terminé en mai 1973 après 3 ans de construction, c'était jusqu'en 1998 (date à laquelle il fut dépassé de 9 mètres par les 2 tours Petronas de Kuala Lumpur, en Malaisie) le plus haut building du monde fiche info avec 110 étages et 442,3 mètres sans les antennes (527,3 mètres en haut des antennes). La Willis Tower (appelée Sears Tower jusqu'à l'été 2009) est à ce jour l'immeuble le plus haut du continent américain. C'est en 1969 que la société de vente par correspondance Sears décida de réunir ses milliers d'employés éparpillés partout dans Chicago dans un seul édifice. Elle fit construire cette tour qui, techniquement, aurait pu être plus haute. Mais la Federal Aviation Administration a imposé une limite à Sears pour protéger le trafic aérien. Sur le toit de l'édifice, deux énormes antennes furent posées pour permettre la diffusion de stations de télévision et de radios locales. La tour contient plus de 40.000 km de câbles électriques, 69.200 km de câbles de téléphone, comporte 16.100 fenêtres de couleur bronze et 104 ascenseurs. 12.000 personnes y travaillent, et 25.000 entrent dans le building chaque jour. Au 103ème étage (atteint en 45 secondes seulement), la plate-forme d'observation (le Skydeck) permet de voir jusqu'à 80 km. Si le temps est clair, les 1.300.000 touristes qui montent chaque année au Skydeck peuvent apercevoir les plaines de l'Illinois, et au-delà du lac Michigan, l'Indiana, le Michigan et le Wisconsin. Par jour de grand vent, ils peuvent sentir le bâtiment bouger légèrement (l'oscillation du building peut atteindre 15 cm). Depuis juillet 2009, le Skydeck propose une nouvelle attraction : 4 balcons entièrement vitrés photo suspendus à 412 mètres au-dessus du vide. Composés de plaques de verre de près de quatre centimètres d’épaisseur, les balcons peuvent supporter cinq tonnes. Murs, sol et plafond sont complètement transparents, et donnent l'impression de marcher sur de la glace. Avis aux amateurs de vertige ! La Willis Tower accueille également chaque année (en novembre) un concours de montée d'escalier. Pour ceux qui seraient intéressés, le record à battre est de 13 minutes et 26 secondes pour gravir les 2109 marches de l'édifice !
Pour en savoir plus : http://www.willistower.com (en anglais).
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.
Art Institute of Chicago
C'est l'un des plus importants musées des Etats-Unis. Construit en 1879, il renferme plus de 300.000 oeuvres d'art représentant 5.000 ans d'histoire de l'art dans le monde. L'art de l'Extrême-Orient y est particulièrement bien représenté avec ses collections de céramiques et de sculptures chinoises, ainsi que ses gravures sur bois, ses paravents et sa collection d'art bouddhique japonais. Il détient le plus grand nombre de peintures impressionnistes en dehors de Paris.
Pour en savoir plus : http://www.artic.edu/aic/ (en anglais).
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

MUSEUM CAMPUS CHICAGO

Vue aérienne du Museum Campus Chicago
Le Museum Campus Chicago regroupe 3 des principaux musées de la ville : le Field Museum of Natural History (à droite), le Adler Planetarium (en haut à gauche) et l'aquarium John G. Shedd (au centre à gauche). Le Museum Campus a ouvert en 1998, quand la route qui traversait l'actuel parc a été reconstruite plus à l'Ouest, permettant de créer de grands espaces verts et de nombreux sentiers de promenade, notamment le long du lac Michigan. Au sud du Museum Campus se trouve le stade de football américain de Soldier Field, domicile des Chicago Bears (voir plus bas), qui accueille concerts et autres événements sportifs. Ré-ouvert en septembre 2003 après une reconstruction complète, ce stade à l'architecture inhabituelle a conservé une partie du bâtiment d'origine, avec ses colonnades inspirées de l'antiquité grecque. Sa capacité est de 61.500 places en configuration football américain. Inauguré à l'origine en 1924, il devait faire office de mémorial pour les soldats morts lors de la première guerre mondiale.
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.
Museum Field of Natural History
Le Musée Field d'Histoire Naturelle est un des plus importants musées d'histoire naturelle et d'ethnologie du monde, avec plus de 4 hectares d'exposition. Il est organisé en quatre principaux départements : l'anthropologie, la zoologie, la botanique et la géologie. Dans le hall : deux éléphants ainsi que Sue, le plus grand (12,8 mètres de long) et le plus complet squelette de Tyrannosaurus Rex actuellement connu (trouvé en 1990). Le crâne est une réplique : l'original, trop lourd se trouve à l'étage. Une grande partie du musée est réservée aux dinosaures. Le rez-de-chaussée est consacré à l'histoire des civilisations du continent nord-américain. A l'étage, de nombreuses informations sur les plantes, les arbres et les minéraux. Une aile entière est dédiée aux cultures africaines, esquimaudes, tibétaines, avec leurs rituels, costumes, masques, armes et instruments de musique. Le musée a ouvert sous le nom de Columbian Museum of Chicago en 1893, et fut renommé en 1905 en hommage à Marshall Field, un important donateur. En 1921, il rouvre sur son site actuel, sur les rives du lac Michigan, dans un édifice aux allures de temple grec.
Pour en savoir plus : http://www.fieldmuseum.org (en anglais).
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.
L'aquarium John G. Shedd
Il fut inauguré en mai 1930 et était alors le plus grand aquarium du monde avec un total de 19 millions de litres d'eau et quelque 25.000 poissons. Il reçoit chaque année la visite de deux millions de touristes, ce qui en fait l'un des aquariums les plus fréquentés des Etats-Unis. Il abrite environ 2.100 espèces animales, parmi lesquelles des poissons, des mammifères marins, des oiseaux, des serpents et des amphibiens. Au total, l'aquarium abrite 32.500 animaux.
Pour en savoir plus : http://www.sheddaquarium.org (en anglais).
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.
Adler planétarium
Ce bâtiment unique, en forme de dodécagone, a été construit en granit et surmonté d'un dôme en cuivre recouvert de plomb. Datant de 1930, il s'agit du premier planétarium du continent américain. Il a été fondé par le philanthrope Max Adler. Le planétarium offre de nombreuses expositions sur l'astronomie et l'exploration de l'espace, des instruments astronomiques, des livres anciens, ... A l'extérieur, au bord du lac Michigan, se trouve un cadran solaire de 3,66 mètres. Pour en savoir plus : http://www.adlerplanetarium.org (en anglais).
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.
 

A VOIR EGALEMENT 

 

RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES 

Dernière révision : janvier 2010

 

 

Retour à :
La liste
des villes
La 66
en Illinois
Dernière révision : mars 2010
(http://www.visite-usa.fr)